Avantages concrets, économies immédiates

L

La lettre recommandée électronique

Avec la lettre recommandée électronique, vous allez principalement économiser sur vos coûts d’affranchissement directs ; une LRE coûte 2 à 5x moins cher qu’une LRAR papier (une LRE coûte 2.49€ HT contre 4.77€ jusqu’à 13.39€ HT avec l’opérateur historique)

Outre ces économies directes évidentes, il y a d’autres économies indirectes liées à la dématérialisation :

  • économie sur les achats annexes (enveloppes, papier, encre …)
  • réduction des frais de stockage (10 ans de stockage en ligne offerts avec AR24)
  • réduction des temps d’accès aux archives
  • gain de temps sur les délais de notification
  • sécurité accrue puisque le contenu de votre LRE est certifié et non contestable

L

Le recommandé papier classique

En complément de la lettre recommandée 100% électronique, cœur de son savoir-faire, AR24 propose aussi, par le biais d’un partenaire national d’éditique, l’envoi de lettres recommandées « hybrides ». Ce sont des LRAR papier envoyées depuis AR24.fr, imprimées et remises en main propre.

Au traitement de votre demande, votre courrier recommandé est imprimé et mis sous pli puis livré en Poste tous les jours à midi ; veillez donc à envoyer votre LRAR papier avant midi pour acheminer au jour même. Une LRAR envoyée le Vendredi après midi est traitée le Lundi matin suivant.

Découvrez en détails le fonctionnement de cet envoi

Dans le cadre d’un envoi d’un courrier recommandé électronique

Comme l’exige la loi, il convient que vous ayez préalablement recueilli le consentement de votre destinataire si celui-ci n’est pas un professionnel (donc s’il est un particulier ou une administration).

Pour obtenir son accord, le plus simple est de lui faire signer une clause d’agrément. Sinon, à l’occasion d’une rencontre, vous pouvez lui faire signer cette clause sur papier libre.

Un accord verbal ne suffit pas. Ce qui importe sera d’obtenir son accord sur un support que vous puissiez produire en justice au cas où il y avait un litige : vous devez pouvoir prouver l’accord de votre destinataire.