Comment choisir les fournisseurs et prestataires de service pour sa copropriété ?

Publié le 19 avril 2022

Comment choisir les fournisseurs et prestataires de service pour sa copropriété ?

Qu’il s’agisse de réaliser des travaux dans les parties communes ou de prendre en charge la maintenance de certains équipements ou le nettoyage des locaux, il est important de pouvoir bien choisir ses fournisseurs et prestataires dans une copropriété. En effet, ces partenaires de confiance pourront accompagner les différents projets des copropriétaires au fil des années. Alors comment bien choisir ce type de professionnel ? Quels sont les critères à prendre en compte ?

Sommaire :

  1. Quels sont les prestataires auxquels peut faire appel une copropriété ?
  2. Quels sont les critères à prendre en compte ?
  3. Négocier et mettre en concurrence

 

1. Quels sont les prestataires auxquels peut faire appel une copropriété ?

Une copropriété peut faire appel au même type de prestataire qu’un particulier. Il y aura par exemple la compagnie d’eau, de gaz ou encore d’électricité qui alimentera les différentes parties communes des lieux. Il peut aussi y avoir l’intervention de personnel de ménage pour l’entretien des parties communes, d’un jardinier pour l’entretien des espaces verts extérieurs, d’un gardien, et bien évidemment de professionnels du bâtiment dès lors que des travaux seront à réaliser.

Le nombre de professionnels susceptibles d’intervenir au sein d’une copropriété est donc très variable en fonction des besoins et des projets de cette dernière. Comme il s’agit bien souvent de chantiers d’envergure importante pour le prestataire choisi, il convient de ne pas se tromper afin d’être pleinement satisfait des services, mais aussi des tarifs proposés. Pour cela, la copropriété va donc devoir faire preuve d’exigence afin de réaliser les bons choix et ainsi s’éviter des procédures pénibles liées à des changements de fournisseurs et/ou prestataires.

Le choix du prestataire est voté en Assemblée Générale à la majorité simple (article 24 de la loi du 10 juillet 1965). Il est possible d’être convoquer à cette AG par avis électronique, un procédé électronique utilisé en copropriété pour la notification des Assemblées Générales, des PV d’AG et des mises en demeure.
 

 

2. Quels sont les critères à prendre en compte ?

Pour faire son choix, ce sont plusieurs critères de sélection qui doivent être pris en compte. Tout comme lorsque l’on recherche un prestataire à titre personnel, certains critères vont avoir tendance à faire pencher la balance de manière plus ou moins nette.

Tout d’abord, il y a la réputation du professionnel choisi. Les retours sur expérience des anciens clients sont en effet le meilleur moyen de savoir s’il s’agit d’un professionnel fiable et de confiance. Pour se renseigner, on peut bien entendu faire confiance au bouche-à-oreille, mais les avis en ligne seront aussi un très bon moyen de se faire son idée et ainsi d’éviter les erreurs.

La localisation géographique a aussi son importance pour que le professionnel que l’on envisage de choisir puisse se rendre rapidement sur place. On optera plutôt pour un prestataire dans son secteur plutôt que pour quelqu’un qui aura du mal à se rendre sur place rapidement.

L’expérience est aussi un facteur de choix tout comme la fiabilité. Une nouvelle fois, les retours des anciens clients permettront d’en apprendre plus sur le niveau de fiabilité du professionnel choisi. Son ancienneté dans le métier peut aussi être un argument à prendre en compte. Une expérience significative est souvent le signe d’une certaine fiabilité et de compétences certaines.

Enfin, les prix pratiqués sont aussi un critère de grande importance. En se renseignant sur les tarifs habituellement pratiqués dans son secteur, on pourra vite se rendre compte de l’honnêteté d’un professionnel.

 

3. Négocier et mettre en concurrence

Dès lors que l’on aura sélectionné un ou plusieurs prestataires, une demande de devis sera le meilleur moyen de savoir exactement à quoi s’attendre en termes de prix. Effectuer une mise en concurrence et négocier peut-être un excellent moyen d’obtenir un prix plus bas que ce qui était convenu à l’origine. L’occasion pour la copropriété de faire une bonne affaire et de réaliser des économies. Si le besoin n’est pas trop urgent, prendre le temps de mener des négociations peut donc s’avérer utile.

 

Partagez cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Newsletter AR24

Restez informé au sujet des dernières actualités liées à la lettre recommandé électronique