Quelles sont les missions du syndic de copropriété ?

Publié le 8 mars 2022

Quelles sont les missions du syndic de copropriété ?

Obligatoire dès lors qu’un immeuble dispose du statut de copropriété, le syndic de copropriété est un organisme qui a un rôle et des missions majeurs et bien définis. S’il existe plusieurs formes de syndics, le rôle de ce dernier revient majoritairement à assurer la gestion de la copropriété grâce à des tâches administratives et comptables. Mais quelles sont ces tâches exactement ? Quelles sont les limites au rôle de syndic de copropriété ? Comment est-il choisi et mis en place ? Réponses !

Sommaire :

  1. Garantir l’entretien de l’immeuble
  2. Assurer certaines missions administratives
  3. Comment est choisi le syndic de copropriété ?

 

1. Garantir l’entretien de l’immeuble

La mission principale du syndic de copropriété est de garantir la bonne tenue de l’immeuble en assurant notamment son entretien. Cela passe par exemple par la gestion courante de ce dernier en faisant appel à des prestataires externes tels que les fournisseurs d’eau et d’électricité, le personnel de ménage, de jardinage, etc. En somme, toutes les tâches courantes qui doivent être effectuées pour assurer l’entretien de l’immeuble reviennent au syndic de copropriété qui se doit de faire appel à des prestataires qualifiés.

Cela passe également par la gestion des travaux. En effet, qu’il s’agisse de faire de petites réparations comme de gros travaux d’entretien c’est le syndic de copropriété qui soumettra les devis lors de l’Assemblée Générale des copropriétaires qu’il peut notamment convoquer par avis électronique.

Il gèrera aussi la relation avec les prestataires, suivra l’avancée des travaux et procèdera à la levée de réserves lorsque le chantier sera terminé.

Enfin, les tâches courantes du syndic de copropriété consistent aussi à garantir la sécurité des copropriétaires en s’assurant de la présence et du bon fonctionnement des équipements de sécurité comme les équipements incendie par exemple.

 

 

2. Assurer certaines missions administratives

Le syndic de copropriété a aussi pour rôle d’assurer certaines missions administratives précises tout au long de son mandat. Il doit notamment :

  • Immatriculer la copropriété auprès du Registre National des Copropriétés ;
  • Tenir et mettre à jour la fiche technique et le carnet d’entretien ;
  • Gérer les ventes ;
  • Établir et faire respecter le règlement de copropriété ;
  • Ouvrir et gérer un compte bancaire dédié ;
  • Établir le budget prévisionnel ;
  • Tenir la comptabilité de la copropriété ;
  • Collecter les charges de copropriété (recouvrir les impayés si nécessaire) ;
  • Convoquer et tenir au moins une Assemblée Générale par an.

 

L’Assemblée Générale est un moment très important qui permet de mettre en lien le syndic de copropriété et les copropriétaires afin de prendre différentes décisions concernant l’immeuble, mais aussi voter le budget prévisionnel par exemple. C’est d’ailleurs aussi à cette occasion que le syndic des copropriétaires va pouvoir élire ou révoquer le syndic de copropriété choisi.

 

3. Comment est choisi le syndic de copropriété ?

Le syndic de copropriété est absolument nécessaire à toute copropriété, il s’agit d’une obligation légale. Son choix revient aux copropriétaires qui vont pouvoir choisir un syndic professionnel ou bénévole selon leur préférence. Ce choix se fait lors de ce que l’on appelle une Assemblée Générale par vote des copropriétaires. Une fois le syndic élu, il prend donc en charge toutes les tâches précédemment citées. Cependant, il peut aussi être révoqué notamment s’il ne convient pas aux attentes des copropriétaires, ou s’il ne remplit pas son rôle. Une nouvelle fois, ce type de décision est votée lors d’une Assemblée Générale, ce qui permettra à terme de changer de syndic.

Dans la grande majorité des cas, le syndic de copropriété est rémunéré par les copropriétaires. Le tarif appliqué dépend avant tout du type de syndic auquel on aura décidé de faire appel et des prix pratiqués par ce dernier.

 

Le saviez-vous ? Des milliers de syndics et de copropriétaires ont déjà simplifié la gestion des convocations d’AG grâce à l’avis électronique. Ce dernier permet aussi l’envoi des PV d’AG et des mises en demeure pour un prix fixe de 1,99€ HT*.

 

*Tarif au 25 janvier 2022

 

Partagez cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Newsletter AR24

Restez informé au sujet des dernières actualités liées à la lettre recommandé électronique