Comment est composé un syndic de copropriété ?

Publié le 26 avril 2022

Comment est composé un syndic de copropriété

Spécialiste de la gestion d’immeuble, le syndic de copropriété est obligatoirement présent dès lors qu’il s’agit d’administrer des biens sous le régime de la copropriété. Cependant, il existe différentes formes de syndics, et sa composition comme son fonctionnement peuvent alors être variables. Alors quels sont les différents types de syndics de copropriété ? Comment élire un syndic et faire son choix ? Réponses !

Sommaire :

  1. Le syndic de copropriété, c’est quoi ?
  2. Les différents types de syndics
  3. Comment choisir un syndic ?

 

1. Le syndic de copropriété, c’est quoi ?

Le syndic de copropriété est désigné par le syndic de copropriétaires. Il s’agit d’une personne physique ou morale qui a pour rôle l’administration des parties communes d’un immeuble ainsi que la gestion de tâches administratives et comptables. Il doit être élu à la majorité absolue et tout immeuble sous le régime de la copropriété se doit de disposer d’un syndic. Une fois élu, il est donc le représentant légal de la copropriété et s’occupe d’animer les Assemblées Générales et de faire voter différentes décisions telles que la mise en œuvre de travaux, le choix d’un contrat d’assurance, etc.

La présence d’un syndic de copropriété est obligatoire conformément à la législation en vigueur. Il existe différents cas de figure où une copropriété peut se retrouver sans syndic, mais il existe des solutions permettant de remédier au problème de manière rapide. En effet, si le syndic peut être élu à la majorité absolue par les copropriétaires, il peut aussi être radié. Un syndic qui ne remplirait pas son rôle par exemple peut faire l’objet d’un vote afin d’attribuer ce rôle à un nouvel organisme. Si la gestion revient au syndic de copropriété, les décisions restent prises par les copropriétaires avant tout.

 

2. Les différents types de syndics

En fonction du format choisi, le syndic de copropriété peut prendre différentes formes et il y aura donc certaines différences qu’il est important de connaitre pour un syndic de copropriétaires.

Il y a tout d’abord le syndic professionnel. Il s’agit ici d’une société externe et spécialisée qui assure la gestion de l’immeuble en échange d’honoraires. Généralement, l’assurance responsabilité civile est incluse dans le contrat ce qui peut être un avantage, tout comme la parfaite connaissance du professionnel choisi pour effectuer la réalisation des différentes tâches qui lui incombent. En revanche, un syndic professionnel peut manquer de réactivité et nécessite aussi de dégager un certain budget avec des honoraires plus ou moins élevés.

 
Il y a également ce que l’on appelle le syndic non-professionnel. Il peut s’agir de ce que l’on appelle un syndic bénévole ou d’un syndic coopératif. Dans le cas d’un syndic bénévole, c’est un copropriétaire qui prend en charge la gestion du syndic (contre rémunération contrairement à ce que le titre peut laisser penser). Dans le cas d’un syndic coopératif, c’est un conseil syndical qui prend en charge la gestion du syndic. Dans les deux cas, on retrouve une gestion plus proche des copropriétaires, mais aussi plus économique. Attention seulement à faire appel à des personnes qui connaissent véritablement le rôle du syndic et qui seront en mesure de le prendre en charge.

 

3. Comment choisir un syndic ?

Quel que soit le modèle actuel de syndic, tout changement doit se voter en Assemblée Générale et à la majorité absolue. Afin de réunir les copropriétaires, le syndic actuel va donc pouvoir convoquer une AG en utilisant une lettre recommandée classique ou un avis électronique qui est un procédé électronique utilisé en copropriété pour la notification des Assemblées Générales, des PV d’AG et des mises en demeure. Il est conforme au décret 2020-834 du 2 juillet 2020. Différents points clés à l’ordre du jour seront ainsi abordés lors de l’Assemblée, et si elle y figure également, la question du changement de syndic va pouvoir être abordée et un vote réalisé pour choisir le format souhaité.

 

Partagez cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Newsletter AR24

Restez informé au sujet des dernières actualités liées à la lettre recommandé électronique